THEY TALK ABOUT US : Widoobiz, the online media for Entrepreneurs & Startups

Biennale Réseau Entreprendre : Telegrafik croit en l’avenir du “learn startup” 

Article paru le 3 novembre 2016, Auteur : Thomas Benzazon

À l’occasion de la Biennale de Réseau Entreprendre, Carole Zisa Garat fondatrice de Telegrafik, plateforme intelligente favorisant le maintien à domicile, nous parle de l’éclosion de nouveaux business models.

[…]

Découvrez en cliquant ici la vidéo et article complet.

THEY TALK ABOUT US : DAILY INFORMATION ONLINE ABOUT ECONOMY AND FINANCE

Smart city : six startups de Toulouse à la pointe

Article paru le 1er décembre 2016, Auteur : Béatrice Girard 

Télégrafik, des capteurs pour les séniors à domicile

Télégrafik, la startup spécialisée dans les dispositifs d’alerte pour personnes âgées et fondée par Carole Zisa-Garat fait aussi partie du dispositif Smart City déployé depuis deux ans par Toulouse Métropole.

[…]

Lien vers l’article complet : ici 

THEY TALK ABOUT US : DAILY INFORMATION ONLINE ABOUT ECONOMY AND FINANCE

Internet des objets : la startup Telegrafik lève un million d’euros

Article paru le 30 janvier 2017, Auteur : Sophie Arutunian  

La startup fondée à Toulouse par Carole Zisa-Garat vient de lever un million d’euros pour accélérer sa commercialisation. Telegrafik propose une solution de téléassistance pour les personnes âgées vivant seule à leur domicile et se base sur les technologies du big data et des objets connectés.

[…]

Si vous souhaitez lire la suite de l’article, cliquez ici

THEY TALK ABOUT US : Maddyness, the reference magazine of French start-ups

Telegrafik lève 1 million d’euros pour faciliter la sécurité des personnes âgées

Article paru le 31 janvier 2017, Auteur : Maud Petitgars

Telegrafik, spécialisé dans l’intelligence artificielle et le big data, annonce avoir bouclé un tour de table d’un million d’euros pour doubler les ventes de sa solution de télé-assistance Otono-me, dédiée aux personnes âgées vivant seules à leur domicile.

[…]

Cliquez ici pour lire la fin de l’article. 

THEY TALK ABOUT US : France 3 Occitanie, News about Languedoc-Roussillon and Midi-Pyrénées

Silver Economie & IoT : la start-up toulousaine Telegrafik lève 1 million d’euros

Article paru le 31 janvier 2017, Auteur : Jleroy

Les Toulousains de Telegrafik ont annoncé, ce lundi, une levée de fonds d’un million d’euros. Un somme qui va permettre de commercialiser leur solution de téléassitance d’objets connectés, dédiée aux personnes âgées.

[…]

Lire l’article complet : ici

THEY TALK ABOUT US : Les Echos, Economic and financial news

Telegrafik veille à distance sur les personnes âgées

Article paru le 2 février 2017, Auteur : Laurent Marcaillou

La start-up spécialisée dans les services à la personne et localisée en Occitanie a le profil type de l’entreprise rêvée par les Français.

Après trois ans de conception, la start-up toulousaine Telegrafik lance la commercialisation de son logiciel de télésurveillance des personnes âgées. Ses futurs clients sont les sociétés de téléassistance, les assurances et les maisons de retraite.

[…]

Lire l’article complet : ici

THEY TALK ABOUT US : ELLE, DAILY MAGAZINE FOR WOMEN

5 start-upeuses qui font le buzz

Article paru le 24 février 2017, Auteur : Clémentine Néroli

Carole ZISA GARAT : 36 ans pro de la connexion 

C’est qui ? L’une des rares femmes en France à diriger une entreprise dans le domaine des objets connectés. Diplômée de l’école des Mines de Paris à 22 ans, elle débute son parcours professionnel chez Renault où elle connait une ascension fulgurante. 

[…]

Découvrez la suite de l’article en cliquant ici

THEY TALK ABOUT US : Senior Actu, the main website about Seniors information, Pension and Silver Economy

Otono-me : nouvelle solution de téléassistance à domicile pour les ainés

Article paru le 20 mars 2017

De plus en plus de solutions issues des nouvelles technologies se lancent sur le marché du maintien à domicile des personnes âgées. Un bizness en plein développement qui découle directement du vieillissement de la population française. L’une des dernières en date, Otono-me, créée par la start-up toulousaine Telegrafik.
[…]

Cliquez ici pour lire l’article en entier. 

What is the age well at home ?

Le sujet est vaste, et nous n’ambitionnons aucunement dans cet article de le traiter de façon exhaustive.

bien vieillir à domicile Toutefois, au fil de nos projets et de nos contacts avec les différents acteurs de l’écosystème du vieillissement, nous avons identifié et listé un certain nombre de points clés pour bien vieillir à son domicile, que nous souhaitions partager dans cet article.

Telegrafik, entreprise spécialisée dans les services connectés innovants, contribue au recul de la perte d’autonomie, et au maintien à domicile le plus longtemps possible et dans de bonnes conditions des personnes qui vieillissent.

 

Lire la suite

What is the French Financers’ Conference?

Telegrafik a été retenu par le Département de l’Aisne dans le cadre de la conférence des financeurs pour un projet d’ampleur, visant à équiper une population pilote du service OTONO-ME. Nous souhaitions donc vous présenter plus précisément ce dispositif issu de la loi n° 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement. 

Financers' conferenceComposition et fonctionnement de la conférence des financeurs : des acteurs qui se coordonnent pour répondre à la problématique du vieillissement

La conférence des financeurs est un dispositif qui a pour principal objectif de coordonner dans chaque département le financement de la prévention de la perte d’autonomie autour d’une stratégie commune.

Elle se compose, comme son nom l’indique, des acteurs de la prise en charge et du financement du vieillissement, et notamment du Conseil départemental, de l’Agence Régionale de Santé (ARS), des Caisses de retraite (CARSAT / MSA / RSI), de la CPAM, de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH), de l’AGIRRC / ARCCO, et de la Mutualité française.

Les membres organisent des réunions afin d’adopter le programme coordonné de financement ainsi que le plan d’action envisagé pour chaque année, avec le financement de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Lire la suite

How does OTONO-ME complete efficiently panic buttons and fall sensors?

Cette semaine, le service OTONO-ME a évité deux fois à une personne fragile et âgée de rester au sol après une chute.

 
panic buttonsCe type d’événement constitue une grande satisfaction pour l’équipe Telegrafik à chaque fois qu’il se produit, et donne un sens fort à notre travail.
Nous avons voulu cette fois partager avec vous le déroulé des événements. Celui-ci illustre l’intérêt de dispositifs de téléassistance intelligents pour sécuriser les personnes à leur domicile, et les limites des bracelets de détection de chute ou des déclencheurs.
 

Lire la suite

Telepresence robots: complementary to telecare?

Chez Telegrafik, nous sommes convaincus que l’arrivée des robots de téléprésence aux domiciles des personnes fragiles est imminente, et pourvoyeuse de nouvelles gammes de services utiles.

C’est pourquoi nous nous sommes associés à la société RoboCARE Lab, pour tester en conditions réelles la complémentarité de notre service OTONO-ME, téléassistance enrichie permettant de mieux sécuriser les personnes âgées seules à domicile et de rassurer leurs proches au quotidien, avec un robot SAM.

 

Qui est le robot SAM ?

telepresence robots

Telepresence robot

SAM (Système Audiovisuel Mobile) est un robot de téléprésence composé d’un écran et d’un pied, et permettant aux aidants familiaux de se déplacer dans le logement d’une personne et de lui parler à distance.

Ce service a été mis au point par la société RoboCARE Lab, avec l’ambition de ré-enchanter la vie quotidienne des personnes âgées à l’aide de robots compagnons. www.presenceplushome.com

 

 

Alors, pourquoi associer la téléassistance nouvelle génération Telegrafik avec un robot ?

Pierrette and SAM telepresence robots SAM

Pierrette et le robot de téléprésence SAM

1. Pour plus de lien social pour la personne équipée

Le service OTONO-ME de Telegrafik est composé de capteurs discrets installés dans le domicile d’une personne fragilisée. Une fois les capteurs installés, la personne vit comme à son habitude et oublie rapidement leur présence. Forte de cette constatation, l’équipe Telegrafik a voulu tester l’acceptabilité d’un robot par la personne : pour ce faire, Pierrette, 83 ans, a été équipée du robot SAM pendant plusieurs mois, en complément de son installation de téléassistance. Le robot a été très bien accepté, et est même devenu une réelle présence dans son quotidien.

2. Pour plus de sécurité à domicile

Le service OTONO-ME détecte automatiquement des changements de comportement dans l’activité de la personne équipée. Le robot est alors d’une grande utilité pour vérifier en temps réel si la personne va bien.

 « SAM le robot me sert, car ma petite fille se met en contact avec moi. Si j’ai un malaise, si je ne me sens pas bien, je me sens moins seule. C’est très bien, mais c’est sûr que cela ne remplace pas le contact humain », confie Pierrette.

 

En conclusion, nous considérons qu’il existera à l’avenir de réelles perspectives pour l’association de la robotique et de la téléassistance.

Telegrafik accelerates its development and raises 1 million euros

La start-up entend accélérer la commercialisation de ses solutions innovantes de maintien à domicile des personnes âgées pour répondre à des besoins de plus en plus cruciaux.

 

Telegrafik, start-up toulousaine spécialisée dans l’intelligence artificielle et le Big Data, annonce une levée de fonds de plus d’un million d’euros. L’objectif : permettre à l’entreprise d’accélérer la commercialisation de sa solution de téléassistance enrichie OTONO-ME dédiée aux personnes âgées vivant seules à leur domicile.

Telegrafik est accompagnée par des fonds d’investissement attentifs à l’impact sociétal, Citizen Capital, Aviva Impact Investing France (géré par le Comptoir de l’Innovation), la coopérative de financement Initiatives pour une Economie Solidaire, ainsi que par le réseau des Business Angels des Grandes Écoles, le family office Financière de Blacailloux, des Business Angels et BPI France Financement.

Lire la suite

Telegrafik presented OTONO-ME during the Forum Smart City Toulouse

Telegrafik a présenté ses offres de services connectés de maintien à domicile dans le village des start-ups durant le 2ème Forum Smart City organisé le 7 décembre 2016 au Capitole, à Toulouse. Cet événement, qui a accueilli près de 600 personnes, a été l’occasion pour Telegrafik de réaffirmer auprès de Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, et de Bertrand Serp, Vice-Président de Toulouse Métropole, sa vision de l’apport de l’internet des objets et de sa plateforme d’intelligence artificielle dans les domaines de la téléassistance et des services connectés à destination des personnes fragilisées à leur domicile et de leurs aidants.

Forum Smart City in Toulouse© photo Rémi Benoit

Lire la suite

Aidons nos salariés-aidants

salarie-aidant8,3 millions : c’est le nombre total estimé d’aidants âgés de plus de 16 ans en France. Parmi ces personnes, la moitié sont des salariés et ont donc le statut de « salariés-aidants ».

Mais, quelle est la définition précise d’un aidant : c’est « la personne non professionnelle qui vient en aide à titre principal, pour partie ou totalement, à une personne dépendante de son entourage, pour les activités de la vie quotidienne »[1]. Cette aide peut prendre plusieurs formes comme notamment les démarches administratives, le soutien psychologique, ou encore les soins quotidiens.

Lire la suite

The use of the digital to improve to age well at home (part. 2)

telemedecine

 

Les solutions actuelles de téléassistance ne permettent pas de protéger pleinement les personnes âgées seules à domicile qui n’ont
qu’une envie : rester chez elles le plus longtemps possible. En tant que spécialiste des technologies du bien vieillir à domicile, Telegrafik a sélectionné pour vous les solutions de demain qui permettront de vivre en sécurité chez soi le plus longtemps possible

 

Lire la suite

THEY TALK ABOUT US: LA LETTRE M, economic news from Toulouse to Montpellier

Telegrafik étoffe sa gouvernance

Article paru le 8 septembre 2016, Auteur : Alexandre Léoty

La start-up toulousaine Telegrafik (6 salariés), qui développe des services connectés dédiés au maintien à domicile des personnes âgées, étoffe sa gouvernance. Ses 3 nouveaux actionnaires, entrés au capital le 11/5 – Matthieu Chaize, responsable des opérations, Déborah Parès, chef de projet open innovation, et Benoît Vallet, directeur technique – vont intégrer concrètement sa gouvernance d’ici à la fin de l’année. « Nous nous structurerons après la levée de fonds que … » […] 

Découvrez l’article complet ici !

Last news of Telegrafik – August 2016

Telegrafik confirme ses ambitions en élargissant son board

 

the Telegrafik team

Telegrafik fêtera ses 3 ans en septembre. L’occasion de vous présenter les associés qui, aux côtés de la fondatrice de l’entreprise Carole ZISA-GARAT, œuvrent au quotidien pour proposer des innovations en Smart Care : Matthieu CHAIZE, Déborah PARES et Benoît VALLET.

  • Carole ZISA-GARAT, CEO, enthousiaste, administratrice Digital Place depuis juillet 2015 et membre du Conseil National du Numérique depuis février 2016.
  • Matthieu CHAIZE, Responsable des opérations, zen attitude, spécialiste de l’internet des objets.
  • Déborah PARES, Chef de projet Open Innovation, créative, toujours prête à pitcher.
  • Benoît VALLET, CTO, charismatique, à l’affût des dernières technologies.

trait

Notre communauté d’utilisateurs satisfaits du service otono-me by Telegrafik

 

Notre communauté d’utilisateurs s’est confiée sur les bénéfices apportés par le service otono-me. Depuis que le service est installé, les aidés tout comme les aidants se sentent plus rassurés.

Quelques témoignages :
Pierrette, 87 ans : 
« Le service est transparent pour moi et je me sens plus entourée. »

Joëlle, 57 ans, fille de Josette, 85 ans : 
« Maman a complètement oublié le matériel alors que pour le détecteur de fumée, elle attend de le voir clignoter pour vérifier qu’il fonctionne.
»

Michel, 55 ans, fils de Paul, 89 ans : 
« Être alerté rapidement tout en lui laissant son autonomie. »

Marianne, 47 ans, fille de Jacques, 71 ans
« La simplicité, l’efficacité et la sérénité. 
»

L’application otono-me garde le lien
entre la famille et la personne aidée

Les proches/aidants ont accès à l’application OTONO-ME leur permettant de vérifier en temps réel, s’ils le souhaitent, si tout va bien chez leur proche.

Jacques, 54 ans, fils de Colette, 78 ans : 
« C’est bien de savoir si elle est chez elle ou pas. Pour moi, c’est une appli en or. »

Karine, 27 ans, petit-fille de Pierre, 90 ans : 
« Avant de me coucher, je regarde si mon grand-père est bien dans sa chambre. Je suis rassurée. »

 

Vous souhaitez découvrir le service otono-me ?
N’hésitez pas à contacter Déborah ! 
contact@telegrafik.eu

The application developed by Telegrafik

trait

Quel est l’avenir du numérique au service du bien vieillir chez soi ?

 

Personne âgée_2

En tant qu’acteur du numérique, nous avons détaillé pour vous les solutions disponibles sur le marché et vous offrons une vue prospective sur les technologies du futur. 

Découvrez sans plus attendre l’article complet ici !

 

 

Vous souhaitez nous contacter ?
contact@telegrafik.eu – 06 64 38 49 71
N’hésitez pas à commenter nos articles sur le blog

Ageing well at home thanks to the digital (part. 1)

Telegrafik fait partie des acteurs appartenant à l’écosystème du numérique. En effet, nous proposons des services connectés pour les familles en utilisant les dernières technologies disponibles du numérique. Dans cet article, nous voulions prendre la parole sur les sujets du bien vieillir à domicile et citer les solutions disponibles actuellement sur le marché ainsi que celles qui le seront dans le futur.

Une démographie mondiale vieillissante

Personne âgée_2Le vieillissement démographique touche toute la planète et plus précisément l’Europe. En effet, à l’exception du Japon, les quinze plus vieux pays sont européens. Il faut savoir également qu’en Europe, la part des plus de 80 ans doublera d’ici 2050. On constate donc que la part de la population vieillissante est en nette augmentation. De plus, la majorité d’entre eux veulent vieillir dans de bonnes conditions, à leur domicile, le plus longtemps possible.

Face à ces enjeux sociétaux, il est crucial de pouvoir accompagner les personnes dans leur avancée en âge et de faire reculer la perte d’autonomie.
En utilisant bien sûr des moyens humains, des professionnels formés, mais aussi en s’appuyant sur les possibilités offertes par le numérique.

Parallèlement, le numérique envahit nos vies

Nous sommes dans une ère numérique nous permettant de consulter sans cesse, ni limite, des informations de plus en plus nombreuses. Nous vivons une révolution profonde de nos sociétés et ce n’est que le début.

Tout d’abord, nous avons connu et continuons de vivre la révolution internet : l’interactivité, les communautés, ont transformé la manière de communiquer, de vendre. L’accès à l’information et au savoir a été profondément modifié.

Maintenant, nous allons vivre la révolution de l’internet des objets, avec l’émergence des objets communicants tels que les balances connectées, les babyphones intelligents, notre pot de fleur qui nous dit quand arroser notre plante…

Avec l’explosion des données générées par nos activités, nous entrerons dans l’ère du Big Data : l’analyse des données en masse permet par exemple de personnaliser l’expérience des internautes en ligne, en leur proposant un parcours client adapté à leurs propres habitudes et à leurs centres d’intérêt.

Enfin, nous entrerons bientôt progressivement dans une ère de l’Open Data. Nous vivrons dans des villes intelligentes. L’eau, les énergies, l’information et les télécommunications, les transports, les équipements publics seront gérés plus efficacement, pour améliorer la qualité de vie des citoyens, dans le respect de l’environnement.

Nous vivons ainsi avec le numérique, et les révolutions qui l’accompagnent, une transformation profonde de nos sociétés, des échanges entre individus et de nos modes de travail.

 

La fracture numérique générationnelle

main_télNéanmoins, il ne faut pas oublier que l’ensemble de la population ne profite pas de tous les nouveaux services au même rythme. Et force est de constater qu’il existe aujourd’hui une réelle fracture numérique générationnelle.

En effet, nous consultons tous les jours notre smartphone ou notre ordinateur pour effectuer des actions qui nous semblent naturelles comme rechercher des informations, un contact, réserver un billet de train, commander un taxi ou un uber. Mais comment font les personnes âgées pour effectuer toutes ces actions ?

Et, plus généralement, comment mettre les nouveaux outils numériques, les outils de l’internet, de l’internet des objets ou du big data, au service des personnes fragiles, âgées ou en situation de handicap ?

Ce sont les questions auxquelles nous essayons de répondre au quotidien, chez Telegrafik et au sein des entreprises qui œuvrent aux technologies pour le maintien à domicile.

Découvrez la deuxième partie de l’article présentant les solutions de demain dans le domaine du bien vieillir sélectionnées par Telegrafik : ici 

THE USE OF THE DIGITAL TO IMPROVE TO AGE WELL AT HOME (part. 1)

Telegrafik fait partie des acteurs appartenant à l’écosystème du numérique. En effet, nous proposons des services connectés pour les familles en utilisant les dernières technologies disponibles du numérique. Dans cet article, nous voulions prendre la parole sur les sujets du bien vieillir à domicile et citer les solutions disponibles actuellement sur le marché ainsi que celles qui le seront dans le futur.

Une démographie mondiale vieillissante

Personne âgée_2Le vieillissement démographique touche toute la planète et plus précisément l’Europe. En effet, à l’exception du Japon, les quinze plus vieux pays sont européens. Il faut savoir également qu’en Europe, la part des plus de 80 ans doublera d’ici 2050. On constate donc que la part de la population vieillissante est en nette augmentation. De plus, la majorité d’entre eux veulent vieillir dans de bonnes conditions, à leur domicile, le plus longtemps possible.

Face à ces enjeux sociétaux, il est crucial de pouvoir accompagner les personnes dans leur avancée en âge et de faire reculer la perte d’autonomie.
En utilisant bien sûr des moyens humains, des professionnels formés, mais aussi en s’appuyant sur les possibilités offertes par le numérique.

Parallèlement, le numérique envahit nos vies

Nous sommes dans une ère numérique nous permettant de consulter sans cesse, ni limite, des informations de plus en plus nombreuses. Nous vivons une révolution profonde de nos sociétés et ce n’est que le début.

Tout d’abord, nous avons connu et continuons de vivre la révolution internet : l’interactivité, les communautés, ont transformé la manière de communiquer, de vendre. L’accès à l’information et au savoir a été profondément modifié.

Maintenant, nous allons vivre la révolution de l’internet des objets, avec l’émergence des objets communicants tels que les balances connectées, les babyphones intelligents, notre pot de fleur qui nous dit quand arroser notre plante…

Avec l’explosion des données générées par nos activités, nous entrerons dans l’ère du Big Data : l’analyse des données en masse permet par exemple de personnaliser l’expérience des internautes en ligne, en leur proposant un parcours client adapté à leurs propres habitudes et à leurs centres d’intérêt.

Enfin, nous entrerons bientôt progressivement dans une ère de l’Open Data. Nous vivrons dans des villes intelligentes. L’eau, les énergies, l’information et les télécommunications, les transports, les équipements publics seront gérés plus efficacement, pour améliorer la qualité de vie des citoyens, dans le respect de l’environnement.

Nous vivons ainsi avec le numérique, et les révolutions qui l’accompagnent, une transformation profonde de nos sociétés, des échanges entre individus et de nos modes de travail.

 

La fracture numérique générationnelle

main_télNéanmoins, il ne faut pas oublier que l’ensemble de la population ne profite pas de tous les nouveaux services au même rythme. Et force est de constater qu’il existe aujourd’hui une réelle fracture numérique générationnelle.

En effet, nous consultons tous les jours notre smartphone ou notre ordinateur pour effectuer des actions qui nous semblent naturelles comme rechercher des informations, un contact, réserver un billet de train, commander un taxi ou un uber. Mais comment font les personnes âgées pour effectuer toutes ces actions ?

Et, plus généralement, comment mettre les nouveaux outils numériques, les outils de l’internet, de l’internet des objets ou du big data, au service des personnes fragiles, âgées ou en situation de handicap ?

Ce sont les questions auxquelles nous essayons de répondre au quotidien, chez Telegrafik et au sein des entreprises qui œuvrent aux technologies pour le maintien à domicile.

 

Découvrez la deuxième partie de l’article présentant les solutions de demain dans le domaine du bien vieillir sélectionnées par Telegrafik : ici 

3PEGASE PROJECT: THE BEGINNING OF THE phase 2

Le projet 3PEGASE démarré depuis octobre 2015 arrive en fin de phase 1. Cette phase consistait en des travaux préparatoires à la phase opérationnelle.
Les besoins en termes de suivi des indicateurs de fragilité du Gérontopole de Toulouse ont été formalisés.
Les capteurs à mettre en oeuvre ont été définis, et les architectures des chaines d’information nécessaires mises en place.
Rendez-vous dans quelques mois pour un bilan global du projet.

the 3PEGASE project

Telegrafik’s expertise highlighted in La Tribune

Telegrafik présentait son expertise dans les domaines du maintien à domicile, de la téléassistance innovante, des services connectés et du big data dans le numéro de La Tribune, de la semaine du 26 mai 2016.
En effet, Telegrafik a développé une plateforme d’analyse intelligente de données, fournissant des services de suivi d’activité et d’alerting.

Nous souhaitions remercier La Tribune pour cette exceptionnelle mise en lumière, qui a été possible grâce au Prix La Tribune BNP Paribas Jeune Entrepreneur 2015 remis à Telegrafik pour ses travaux menés dans le domaine de la prévention de la fragilisation.

 

publicité La Tribune

Discover the white paper “Panorama de l’Internet des Objets” written by the innovation comittee of Digital Place

Le 25 mai 2016 a été publié le livre blanc “Panorama de l’Internet des Objets“, réalisé par la Commission Innovation du cluster du numérique DigitalPlace. Ce document sera également présenté à l’Innovation IT Day le 9 juin lors d’une table ronde qui lui sera entièrement dédiée.

À travers ce panorama, nous comprenons pourquoi la réussite d’un projet IOT, passe par la construction et l’opération d’une chaine performante de bout en bout. Pour relever ce challenge, nos alliés sont : la créativité, la coopération et l’intelligence collective.” a déclaré Matthieu CHAIZE, responsable des opérations chez TELEGRAFIK et contributeur du livre blanc.

Ce livre blanc a vu le jour suite à un atelier mené lors de l’édition 2015 de l’Innovation ID Day. L’objectif de cet atelier était de dresser le panorama de l’Internet des Objets d’un point du vue économique et technique, mais aussi sur la manière de porter un projet orienté IoT.

panorama de l'internet des objets

Télécharger gratuitement le livre blanc « Panorama de l’Internet des Objets » : ici
Rendez-vous à l’atelier « We Make IoT » de l’Innovation IT Day, le 9 juin 2016 à 15h00 à Hémicycle, Espace Diagora, Labège. Pour s’inscrire : ici  

 

 

 

 

THEY TALK ABOUT US: TOULÉCO, economic news of Toulouse and the Occitanie region

Toulouse. Comment Telegrafik révolutionne le maintien à domicile

Article paru le 9 mai 2016, Auteur : Isabelle Meijers

> Passer du développement à la mise sur le marché, et vite ! Spécialiste de la téléassistance innovante et du maintien à domicile, Telegrafik est en pleine levée de fonds.

Active sur tous les fronts de la révolution digitale. La Toulousaine Carole Zisa-Garat, présidente fondatrice de Telegrafik, est désormais l’un des trente membres du Conseil national du numérique. Nommée il y a deux mois par décret du Président de la République, elle vient d’intégrer le groupe de travail sur la transformation numérique des PME en France. Une activité bénévole qu’elle conjugue avec sa recherche de 500.000 euros de fonds pour donner à sa société les moyens de son développement. « C’est maintenant qu’il faut pousser Telegrafik vers le marché et faire décoller les volumes d’abonnement », explique la dirigeante.

Son entreprise de six salariés aujourd’hui, créée en 2013, est spécialisée dans la téléassistance innovante. « La plateforme Telegrafik gère les informations transmises par des capteurs GSM ou connectés bas débit qui équipent le domicile de personnes âgées ou de chambres d’Ehpad. Notre valeur ajoutée réside dans nos logiciels auto-apprenants de modélisation comportementale qui détecteront une chute, une sortie inhabituelle, une immobilisation etc. », détaille Carole Zisa-Garat. La personne référente (famille, infirmier, aidant) est alors alertée via SMS. Une application de surveillance bienveillante à distance de la personne fragilisée est également mise à disposition des familles.

Accélérer la commercialisation

Les clients de Telegrafik sont […]

Déjà une levée assurée de 300.000 euros

Le tour de table vient lui aussi de commencer avec d’ores et déjà […]

 

Découvrez l’article complet : ici

TELEGRAFIK accelerates its development and launches for the first time its fundraising

Telegrafik est actuellement en pleine levée de fonds afin d’accélérer son développement et répondre à la demande croissante du marché. En effet, depuis sa création en 2013, Telegrafik s’est implantée dans le paysage du maintien à domicile et de la e-santé, et a été retenue par des acteurs incontournables de l’écosystème du « care ».

Une première levée de fonds pour accélérer le développement de Telegrafik

« Telegrafik est passée de 2 salariés début 2015 à maintenant 6 salariés. Nous avons dégagé en 2015 notre premier chiffre d’affaires, et notre offre a été retenue par des distributeurs importants. Pour accompagner notre croissance, nous avons décidé d’ouvrir notre capital à des investisseurs extérieurs. L’opération sera réalisée d’ici l’été 2016. Nous aborderons alors une nouvelle phase de notre développement. Notre objectif : 100 000 clients finaux opérés par notre plateforme d’ici 3 ans ! » explique Carole Zisa-Garat, Présidente de Telegrafik.

Telegrafik a franchi de nombreuses étapes depuis sa création :
– Après 2 années de développement, une première version commercialisable d’une offre de téléassistance innovante a été mise à disposition des professionnels dès juin 2015. – Des partenariats forts avec des entreprises de renommées mondiales ont été noués, notamment Orange et BNP Paribas Cardif. – Telegrafik investit fortement en R&D. Un premier projet a été clôturé, avec le LAAS-CNRS et le soutien de la région Midi-Pyrénées. Et Telegrafik est en ce moment impliqué dans un nouveau projet de 24 mois, 3Pegase, dans le cadre de l’appel à projets EasyNov de la région Midi-Pyrénées, aux côtés notamment du gérontopôle de Toulouse et d’Inter Mutuelles Assistance. – Enfin, une communauté de clients forte a été constituée.

Telegrafik aborde maintenant une nouvelle phase de son développement.
500K€ sont recherchés, un premier fond d’amorçage s’étant d’ores et déjà positionné pour apporter 50% de ce montant. Le reste des fonds proviendra de Business Angels.

Des enjeux sociétaux au cœur des travaux de Telegrafik

La population vieillissante est en forte croissance dans de nombreux pays, ce qui rend l’émergence de solutions adaptées de plus en plus nécessaire. En France, la population senior croît de façon significative : 12 millions de français ont plus de 65 ans, et on compte également près de 8,3 millions d’aidants professionnels ou familiaux. Telegrafik joue un rôle fort dans l’élaboration de nouvelles offres de services connectés répondant à cette problématique.

Grâce à sa plateforme industrielle et disponible 24/7, Telegrafik a développé OTONOME : service d’alerte et de vigilance bienveillante. En plus d’un interphone et d’un médaillon d’appel, des capteurs sont installés par le téléassisteur au domicile des personnes fragiles. Le service accroît leur sécurisation, et enrichit leur lien social via notamment une application smartphone pour les aidants. Les personnes vivent comme à leur habitude, OTONO-ME veille.

A propos de Telegrafik

Telegrafik est une start-up du Big Data, à la frontière de l’internet des objets et de la Silver Economie, qui a développé une plateforme logicielle intelligente d’analyse de données provenant de capteurs afin de proposer des services pour le maintien au domicile des personnes et le télésuivi de patients. Telegrafik est dirigée par Carole Zisa-Garat, 36 ans, par ailleurs administratrice du cluster Digital Place, et membre du Conseil National du Numérique.

Site web : www.telegrafik.fr
Fil twitter : https://twitter.com/tlgrafik
Actualités : www.telegrafik.fr/blog
Espace presse : http://www.telegrafik.fr/espace-presse/

To download the press release: here

TELEGRAFIK accelerates its development and opens its capital for the first time to external investors

Telegrafik est actuellement en pleine levée de fonds afin d’accélérer son développement et répondre à la demande croissante du marché. En effet, depuis sa création en 2013, Telegrafik s’est implantée dans le paysage du maintien à domicile et de la e-santé, et a été retenue par des acteurs incontournables de l’écosystème du « care ».

Une première levée de fonds pour accélérer le développement de Telegrafik

« Telegrafik est passée de 2 salariés début 2015 à maintenant 6 salariés. Nous avons dégagé en 2015 notre premier chiffre d’affaires, et notre offre a été retenue par des distributeurs importants. Pour accompagner notre croissance, nous avons décidé d’ouvrir notre capital à des investisseurs extérieurs. L’opération sera réalisée d’ici l’été 2016. Nous aborderons alors une nouvelle phase de notre développement. Notre objectif : 100 000 clients finaux opérés par notre plateforme d’ici 3 ans ! » explique Carole Zisa-Garat, Présidente de Telegrafik.

Telegrafik a franchi de nombreuses étapes depuis sa création : – Après 2 années de développement, une première version commercialisable d’une offre de téléassistance innovante a été mise à disposition des professionnels dès juin 2015. – Des partenariats forts avec des entreprises de renommées mondiales ont été noués, notamment Orange et BNP Paribas Cardif. – Telegrafik investit fortement en R&D. Un premier projet a été clôturé, avec le LAAS-CNRS et le soutien de la région Midi-Pyrénées. Et Telegrafik est en ce moment impliqué dans un nouveau projet de 24 mois, 3Pegase, dans le cadre de l’appel à projets EasyNov de la région Midi-Pyrénées, aux côtés notamment du gérontopôle de Toulouse et d’Inter Mutuelles Assistance. – Enfin, une communauté de clients forte a été constituée.

Telegrafik aborde maintenant une nouvelle phase de son développement. 500K€ sont recherchés, un premier fond d’amorçage s’étant d’ores et déjà positionné pour apporter 50% de ce montant. Le reste des fonds proviendra de Business Angels.

Des enjeux sociétaux au cœur des travaux de Telegrafik

La population vieillissante est en forte croissance dans de nombreux pays, ce qui rend l’émergence de solutions adaptées de plus en plus nécessaire. En France, la population senior croît de façon significative : 12 millions de français ont plus de 65 ans, et on compte également près de 8,3 millions d’aidants professionnels ou familiaux. Telegrafik joue un rôle fort dans l’élaboration de nouvelles offres de services connectés répondant à cette problématique.

Grâce à sa plateforme industrielle et disponible 24/7, Telegrafik a développé OTONOME : service d’alerte et de vigilance bienveillante. En plus d’un interphone et d’un médaillon d’appel, des capteurs sont installés par le téléassisteur au domicile des personnes fragiles. Le service accroît leur sécurisation, et enrichit leur lien social via notamment une application smartphone pour les aidants. Les personnes vivent comme à leur habitude, OTONO-ME veille.

A propos de Telegrafik

Telegrafik est une start-up du Big Data, à la frontière de l’internet des objets et de la Silver Economie, qui a développé une plateforme logicielle intelligente d’analyse de données provenant de capteurs afin de proposer des services pour le maintien au domicile des personnes et le télésuivi de patients. Telegrafik est dirigée par Carole Zisa-Garat, 36 ans, par ailleurs administratrice du cluster Digital Place, et membre du Conseil National du Numérique.

Site web : www.telegrafik.fr
Fil twitter : ici 
Actualités : ici 
Espace presse : ici

Pour télécharger le communiqué de presse : ici

THEY TALK ABOUT US: Orange, bien vivre le digital

Orange présente sa nouvelle solution favorisant le maintien à domicile des seniors : Orange Senior Care.

Article paru le 4 avril 2016, Auteur : Monique Mai

L’évènement « Hello Show d’Orange » a eu lieu mercredi 16 mars dernier. Stéphane Richard, Président d’Orange accompagné par Marie-Noëlle Jégo-Laveissière et de nombreux collaborateurs chargés de faire des démonstrations ont dévoilé les toutes dernières innovations d’Orange.

Dans une stratégie de croissance et de différenciation par l’innovation, Orange travaille de manière collaborative, itérative et agile avec de nombreuses start-up. La solution Orange Senior Care, véritable illustration de la stratégie d’open innovation conduite par le Groupe a fait l’objet d’une démonstration lors du « Hello Show ». 

Le stand a rencontré un gros succès. Il est vrai que la population sénior en France croît de façon significative : 12 millions de français ont plus de 65 ans. Selon l’OCIRP, on compte 1,2 millions de personnes âgées dépendantes. L’âge moyen de perte d’autonomie s’élève à 83 ans. Enfin, on compte près de 8,3 millions d’aidants professionnels ou familiaux en France.

Yannick Provost, le Chef de projets Anticipation Senior de la Direction Accessibilité du Groupe Orange a fait les démonstrations d’Orange Senior Care lors du « Hello Show », accompagné d’Erwan Froc, responsable projet et de l’équipe de Telegrafik.


Déborah Parès (Telegrafik), Yannick Provost (Orange), Carole Zisa-Garat (CEO Telegrafik), Erwan Froc (Orange)

De plus en plus de seniors vivent seuls chez eux, leurs aidants sont éloignés et se préoccupent de leur bien-être.

Orange Senior Care offre dès à présent une solution facilitant le maintien à domicilepermettant aux aidants d’accompagner leurs proches avec sérénité.

D’après François René Germain, Directeur de la Direction Accessibilité du Groupe : « La gestion et prévention des risques de la personne tout comme la gestion domotique du domicile, sont au cœur du dispositif que nous avons mis sur pied. Nous avons de fait construit un écosystème complet permettant d’enregistrer, via des algorithmes auto-apprenants, l’activité normale d’une personne à son domicile, puis permettant de comparer les flux enregistrés par les capteurs, à la situation initiale : des capteurs d’ouverture de porte, de mouvement, mais aussi liés à la nutrition, au sommeil ou à l’hydratation ».

 

La démonstration d’Orange Senior Care était constituée d’une prise intelligente MyPlug2, de 4 capteurs de mouvement installés dans les pièces principales ainsi qu’un détecteur d’ouverture de porte dans l’entrée.

Une fois le domicile équipé de ce système d’alerte, l’activité au sein du logement est observée de façon continue. Les données des capteurs (mouvements et fréquence des sorties), remontent via le MyPlug2 de façon sécurisée et transitent via notre plateforme Datavenue. Grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle de notre partenaire Telegrafik, les mouvements (ou leurs absences) sont analysés. Chaque anomalie détectée est notifiée par une alerte automatiquement envoyée aux proches par SMS. Elle peut être également transmise à un plateau de téléassistance qui procède ensuite à la levée de doute. L’application Orange Senior Care propose également à l’aidant des tableaux de bord qui illustrent à travers des indicateurs, les changements d’activité du Senior dans son domicile.

Orange Senior Care permet donc de veiller sur ses proches et alerte en cas de situation inhabituelle. Il rassure les seniors isolés et permet de vieillir dans sa maison de manière autonome et sereine.

Lien article : http://bienvivreledigital.orange.fr/actu/orange-presente-sa-nouvelle-offre-orange-senior-care

During the Show Hello 4, Telegrafik was in the spotlight with the stand « Orange senior care »

Après le Palais Chaillot, le Show Hello 4 avait lieu cette fois le mercredi 16 mars au Carrousel du Louvre à Paris. Pour la deuxième fois consécutive, Telegrafik y tenait un stand, l’occasion de présenter l’offre Orange senior care by Telegrafik.

 

 Les annonces de Stéphane Richard du Show Hello

Lors de cet événement, Stéphane Richard a mis à l’honneur ses partenaires, tels Harmonie Mutuelle et la sortie du Live Intercom, interphone de téléassistance développé par Orange. Il a également présenté les lancements à venir en France, comme la très attendue nouvelle Livebox Orange.

20160316_195950

Coup de théâtre final de cet exercice, Luc Besson a visité la nouvelle Livebox en réalité augmentée dans le showroom du Show Hello, expérience retransmise en direct sur scène.

 

Orange Senior Care, la solution facilitant le maintien à domicile

Cette année a été présenté un cas d’usage de la plateforme intelligente d’analyse des données de Telegrafik : Orange Senior Care, service de téléassistance innovante facilitant le maintien à domicile, et permettant aux aidants d’accompagner leurs proches âgés avec sérénité. 

20160316_203335

 

Le service se base sur des capteurs de mouvements placés dans les pièces principales, et un capteur d’ouverture de porte dans l’entrée.

Schema logement

Grâce à l’intelligence artificielle de Telegrafik, les données des capteurs sont analysées en temps réel et une notification SMS est envoyée aux proches/aidants ou vers un plateau d’assistance en cas d’anomalie d’activité détectée.

Une application est disponible pour les proches/aidants afin qu’ils puissent exercer une vigilance bienveillante sur leur parent.

La solution a suscité beaucoup d’attentes auprès des visiteurs du Show Hello. Rendez-vous d’ici quelques mois pour pouvoir en bénéficier !

 

 

THE TALK ABOUT US: Global contact, consulting firm

Une application mobile pour protéger les personnes âgées … avec Carole Zisa-Garat

Article paru dans ACTWISE – Femmes et Innovation du 15 février 2016

 

Sous l’impulsion de Carole Zisa-Garat, ingénieure de formation une jeune start-up toulousaine a mis en place une application mobile qui simplifie la protection des personnes âgées

Mettre les possibilités immenses des objets connectés au service d’applications à visage humain, c’était l’ambition de Carole Zisa-Garat lorsqu’elle a créé Telegrafik. La priorité a été le développement d’une plateforme innovante, qui transforme les données issues de capteurs connectés en service à haute valeur ajoutée pour les familles qui souhaitent prendre soin de personnes fragilisées vivant seules à leur domicile.

Telegrafik bénéficie du soutien d’Orange. Pour Mari-Noëlle Jégo-Laveissière qui dirige l’innovation du groupe Orange, « cette application est exemplaire des développements possibles avec les objets connectés. Ils sont au coeur d’une nouvelle révolution du numérique, d’autant plus précieuse qu’elle apporte des réponses concrètes à des enjeux sociétaux ou environnementaux. Dans le cas de Telegrafik, nous avons considéré que le service développé pour les familles et les personnes et situation de dépendance s’inscrivait parfaitement dans cette logique. »

Dans ce cadre Telegrafik propose notamment OTONO-ME : service de téléassistance innovante qui a pour objectif de protéger les personnes âgées qui vivent seules chez elles, même lorsqu’elles ne portent pas de médaillons d’appel. 5 capteurs supplémentaires sont installés dans le domicile de la personne fragilisée. Elle vit comme d’habitude, OTONO-ME veille.

Lorsqu’une anomalie d’activité est détectée dans le logement de la personne, une alerte est automatiquement envoyée par SMS aux proches/aidants ou vers un plateau d’assistance, disponible 24/7. La famille a également accès gratuitement à une application lui permettant de vérifier en temps réel si tout va bien au domicile de son proche.

La volonté de Carole Garat Zisa de développer son entreprise avec une équipe où les femmes et les hommes sont également présents et impliqués, et son attention réelle aux problématiques liées à la place des femmes, et à l’équilibre vie privée – vie professionnelle ont permis à sa jeune entreprise de se voir décerner par la région Midi Pyrénées le prix de l’égalité professionnelle 2015 dans la catégorie des femmes créatrices d’entreprises innovantes.

Elle vient par ailleurs d’être nommée au Conseil National du Numérique par Axelle Lemaire et Emmanuel Macron

Interviews :
– Mari Noëlle Jego Laveissière : vice-présidente innovation Orange membre du Comex
– Carole Zisa-Garat, fondatrice et dirigeante de Telegrafik

Pour en savoir plus : Otono-me vu par les utilisateurs : https://www.youtube.com/watch?v=IfbCaB8Q_rA

THEY TALK ABOUT US: LA TRIBUNE, DAILY INFORMATION ONLINE ABOUT ECONOMY AND FINANCE

Ludovic Le Moan et Carole Zisa-Garat entrent au Conseil National du Numérique

Article paru le 9 février 2016, Auteur : Sophie Arutunian  

 

Deux Toulousains viennent de faire leur entrée au Conseil National du Numérique : Ludovic Le Moan, CEO de Sigfox, et Carole Zisa-Garat, fondatrice de Telegrafik. Tous les deux viennent du secteur des objets connectés.

Ludovic Le Moan et Carole Zisa-Garat font partie des 30 nouveaux membres du Conseil National du Numérique, organe de conseil indépendant du gouvernement dont la mission est de formuler des avis sur toute question relative à l’impact du numérique sur la société et sur l’économie.

L’entrepreneur Mounir Mahjoubi préside ce conseil dont les membres ont été choisis pour leur connaissance de l’écosystème numérique :

“Des personnalités reconnues dans leurs domaines de compétences respectifs et représentatives à titre personnel des écosystèmes numériques et du monde entrepreneurial, des représentants des acteurs économiques et grands groupes impliqués dans une démarche de transition numérique et des chercheurs, universitaires et acteurs associatifs du numérique”, indique un communiqué de presse d’Emmanuel Macron et Axelle Lemaire.

Parmi les autres membres, on note la présence d’une proche de Ludovic Le Moan, Marie Ekeland, fondatrice du fonds Daphni, qui pourrait bientôt investir dans l’IoT Valley, à Labège. Guy Mamou-Mani, président du Syntec numérique, est également nommé.

Le Montpelliérain Bertin Nahum (Medtech SA) fait aussi son entrée dans ce conseil.

Les nouveaux membres du Conseil national du numérique

  1. Vivek Badrinath

    M. Godefroy Beauvallet

    Mme Rania Belkahia

    Mme Nathalie Collin

    M. Jacques Cremer

    M. Gaël Duval 

    Mme Marie Ekeland

    Mme Najette Fellache

    Mme Ghislaine Hierso

    M. Rand Hindi

    M. Daniel Kaplan

    Mme Patricia Langrand

    M. Ludovic Le Moan

    M. Guy Mamou-Mani 

    Mme Françoise Mercadal-Delasalles 

    M. Bertin Nahum

    M. Jean-Marc Patouillaud

    Mme Sophie Pene 

    M. Antoine Petit 

    M. Yves Poilane

    Mme Emmanuelle Roux

    Mme Emmanuelle Saudeau

    Mme Amal Taleb 

    M. Marc Tessier 

    M. Benoît Thieulin

    Mme Véronique Torner

    Mme Roxanne Varza 

    Mme Carole Zisa-Garat

    Mme Célia Zolynski

    M. Mounir Mahjoubi9

9

THEY TALK ABOUT US: C-MON-ASSURANCE, web insurance broker

Les nouvelles technologies au service des personnes dépendantes

Article publié le 21 janvier 2016, Auteur : Farah Fabre

Laissez tomber vos médaillons et autres bracelets d’alerte, la téléassistance 2.0 a vu le jour. Vous pouvez désormais suivre l’activité de vos proches grâce à votre smartphone et recevoir des notifications en cas de problème. Les nouveaux dispositifs de téléassistance permettront-ils à plus de personnes âgées et dépendantes de rester à leur domicile ?

[…]

 

Vous souhaitez lire la fin de l’article, cliquez ici 

THEY TALK ABOUT US: BNP PARIBAS, French multinational bank and financial services company

BNP PARIBAS : 5 start-ups dans l’écosytème BNP Paribas : portraits

Article paru le 13 janvier 2016

 

Encouragées, accompagnées, distinguées, financées… De nombreuses start-ups gravitent autour du Groupe, au sein d’un écosystème riche et stimulant. Portrait de 5 d’entre elles, qui illustrent l’attachement de BNP Paribas à l’innovation sous toutes ses formes.

Drust : un émule de la 6ème saison du Camping

Le 3 décembre dernier, l’Atelier BNP Paribas San Francisco fêtait ses 10 ans et avait, pour l’occasion, invité 6 start-ups à participer à une table ronde. Parmi elles, Drust, une jeune entreprise innovante spécialisée dans la « smart mobility », qui fait partie de la 6ème saison du « Camping », accélérateur de start-ups, en partenariat avec BNP Paribas. 
En 2014/2015, Drust y a développé son projet de dispositif d’analyse en temps réel de l’état d’une voiture. Cette jeune entreprise a ainsi élaboré un boîtier baptisé « Akolyt », qui collecte les informations de la voiture. Les données de fonctionnement collectées et transmise via Bluetooth sur smartphone permettent ainsi de mieux adapter sa conduite.

Feeligreen : une découverte d’Innov&Connect

Le programme « Innov&Connect » met en relation des start-ups innovantes et créatives, et des Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) pour qu’ensemble, elles puissent développer des projets communs. Et cela, avec l’aide des experts de l’Atelier BNP Paribas et des équipes innovations de la Banque de détail en France.

Parmi les projets ainsi activés par la première saison du programme, se trouve celui de Feeligreen, société spécialisée dans l’utilisation de micro-courants pour des applications dermo-cosmétiques, a depuis bien prospéré. Elle a levé des fonds, et son projet est sur les rails.

Phonotonic : exposée au « Corner d’un monde qui change »

Les centres WAI – We Are Innovation – de BNP Paribas hébergent des start-ups prometteuses. Le WAI Paris a accueilli Phonotonic, mais a aussi sélectionné son produit parmi les innovations présentées par « Le Corner d’un monde qui change », une exposition présentant au grand public des produits et services issus du changement, qui s’efforcent de répondre à de grands enjeux de société. Phonotonic a imaginé un objet connecté révolutionnant la pratique de la musique : vos mouvements font la musique… et les (bons) danseurs deviennent de (bons) musiciens !

Sélectionné et hébergé par WAI Paris, Phonotonic est aussi entrée dans le top 30 des « Music Start-ups » du MIDEMLAB International Competition et a été sélectionnée par le magazine Challengescomme l’une des 100 start-ups dans lesquelles investir en 2015.

Telegrafik : récompensée par le prix « Jeune Entrepeneur La Tribune BNP Paribas 2015 »

Telegrafik, créée par Carole Zisa-Garat, est une start-up du Big Data qui propose des services connectés intergénérationnels. Son produit, OTONO – ME, fournit aux personnes fragilisées des services de suivi d’activité et d’alerte, à partir des données issues de capteurs positionnés dans leur domicile ou résidence.

Carole Zisa-Garat a reçu le prix «Jeune Entrepreneur La Tribune BNP Paribas 2015 », dans la catégorie « Innov&Connect » – Telegrafik faisait partie du programme, après avoir gagné en juin 2014 le concours d’Open Innovation lancé par BNP Paribas Cardif !
Désormais inclus à l’écosystème de BNP Paribas, Telegrafik a généré son premier chiffre d’affaires.

C-Way : hébergée au WAI Paris

C-Way pré-commercialise déjà sur son site le 1er bracelet GPS plug-and-play pour les enfants, permettant la localisation en temps réel du petit porteur du bracelet sur un smartphone, partout dans le monde !
Ce produit innovant a vu le jour grâce à l’accompagnement de BNP Paribas : C-Way est en effet une start-up en hébergement au WAI Paris, spécialisée dans le secteur des objets connectés funs et intelligents pour créer un lien digital entre parents et jeunes enfants !

 

Les start-ups au cœur de l’innovation

Du lancement au développement, les start-ups ont besoin de solutions adaptées – notamment dans les domaines financier, technique, et logistique. 
Camping, Prix Jeune Entrepreneur La Tribune BNP Paribas, WAI Paris et Massy-Saclay, partenariat avec le NUMA, programme Innov&Connect, Pôles Innovation… BNP Paribas s’efforce de jouer ce rôle d’accompagnement au travers de nombreuses initiatives, et de nouer avec ces start-ups des liens toujours plus étroits.

THEY TALK ABOUT US: SVP, service company for professionals

La startup du mois : ” TELEGRAFIK “

Article paru le 13 janvier 2016, Auteurs : Denis Kientz, Stéphane Chen, Pierre-louis Passalacqua

 

Créée en septembre 2013, Telegrafik est une entreprise spécialisée dans l’Internet des objets et la silver economy. Au sein du consortium 3Pegase, elle participe au développement d’une nouvelle solution pour améliorer le suivi des personnes âgées à leur domicile, associant capteurs et technologies d’analyse prédictive.

Téléassistance et respect de la vie privée

La stratégie de l’entreprise est de ” révolutionner le secteur de la téléassistance “. Les données issues de capteurs infra-rouges et d’un détecteur d’ouverture de porte sont analysées par des algorithmes d’intelligence artificielle. A partir de ces informations, la solution OTONO-ME permet aux proches de la personne ou aux aidants (services d’assistance, personnels soignants…) de recevoir une information (SMS) en temps réel, en cas d’anomalie. Le traditionnel bouton d’appel est donc remplacé par une analyse informatique. Une absence suspecte de mouvements peut, par exemple, déclencher une alerte qui sera vérifiée humainement. Le système complet s’installe très facilement et ne nécessite pas de connexion internet.

Une femme enthousiaste à la tête de la jeune entreprise

Cette startup est portée par Carole Zisa-Garat, jeune femme trentenaire, diplômée de l’École des Mines de Paris. Elle a débuté sa carrière au sein d’un groupe automobile en tant que chef de projet en supply chain. Cette première expérience dans le monde industriel lui a donné de l’assurance, elle y a appris à gérer l’urgence, la diversité des personnes et à se faire respecter. ” Les choses se règlent parfois aux décibels “, précise-t’elle, non sans humour. En 2013, elle décide de créer son entreprise dans la silver économy et l’Internet des objets, deux secteurs fortement porteurs.

Silver economy

Concept marketing qui recouvre des besoins très variés, la silver economy comprend l’ensemble des produits et services à destination des personnes âgées. Ces marchés sont notamment le tourisme, les loisirs, le BTP (adaptation des logements) et la ” e-autonomie ” (téléassistance, télémédecine, maintien à domicile…). La France compte 15 millions de personnes âgées de 60 ans ou plus et elles seront 20 millions en 2030. Et en Europe, ce sont plus de 5 millions de seniors qui utilisent un service de téléassistance. Les objets connectés ont déjà trouvé leur place dans le secteur de la santé et l’assistance aux personnes fragilisées. Il est ainsi probable que Telegrafik puisse également bénéficier du développement de son marché.

Déjà bien entourée

L’entreprise a reçu plusieurs prix, notamment le ” Prix jeune entrepreneur ” de La Tribune – BNP Paribas dans la catégorie “ Innov & Connect ” en avril 2015 et le concours d’ ” Open Innovation ” de BNP Paribas Cardif en juin 2014. Elle a été sélectionnée pour intégrer l’Orange Fab, l’incubateur du groupe Orange.

Le consortium 3Pegase, dans lequel Telegrafik apporte sa plateforme logicielle d’analyse intelligente des données et son expertise dans le choix des capteurs à installer chez les personnes âgées, est retenu dans le cadre de l’appel à projets régional Easynov et va recevoir un soutien financier public d’environ 700 000 euros, du Conseil régional Midi-Pyrénées et de l’Union européenne, via les fonds FEDER.